Le châssis

Publié le par Rémi JOUHAUD

Ce fut un gros morceau !

 Je l'ai entièrement poncé avec une meuleuse équipée d'une brosse en fer torsadé, de diluant de nettoyage d'un pinceau, d'une brosse à dent et d'un couteau !! Et oui ! Rien de mieux pour atteindre les angles : on mouille au pinceau ou à la brosse à dent et on gratte avec la pointe du couteau la peinture qui boursoufleet le camboui.

Au passage, vérification et décapage des mises à l'air du pont : la vis avec le petit chapeau en alu.

(pour les petite pièces, style les coques de feux arrières , je les met directement dans un bidon plein de diluant puis action de la brosse en fer et de la brosse à dent, un coup de papier de verre le cas écheant pour la rouille et comme neuf !)

Vive les ponts roulants !

On léve l'avant, on gratte, puis on lève l'arriére et on recommence.

Lors de ce décapage j'ai pu découvrir du vert Olive drab sur la partie de la colonne de direction qui est sous le tableau de bord. Et, pendant toute l'opération, une petite surface de ce vert a été protégée par du papier masque. Histoire de garder un souvenir de la couleur.

Publié dans mawc54

Commenter cet article