Nettoyage et peinture du moteur

Publié le par Rémi JOUHAUD

En parallèle au nettoyage du châssis, je me changeais les idées en nettoyant le moteur a grand renfort de diluant et toujours avec mon inseparable couple couteau et brosse à dent. 

Le moteur dépouillé de ces accessoires qui eux aussi ont subit un nettoyage ou un remplacement par de l'équipement en 6 Volt. la boîte de transfert.

Avant peinture, la pompe à eau est remplacée par une neuve et le "tube d'irrigation des sièges de soupapes" est retiré et remplacé par un neuf. Pour le retiré,  j'ai d'abord injecté du dégrippant, puis à l'aide d'une tige avec à une extrémité un crochet et à l'autre une masselotte mobile, je l'ai retiré après avoir agrippé le dernier trou du fond. Les accoups donnés avec la poignée-masselotte ont permis de le décoincer facilement. 

Mon outil maison pour extraire la rampe d'eau

 

La partie crochet et en dessous la poignée qui fait office de masse d'inertie.

Le carter d'huile fut démonté après vidange, les dépots enlevés et la crépine nettoyée toujours avec mon produit miracle : le diluant mixte de nettoyage. Une pochette de joints de carter d'huile fut utilisée et mise en place avant de remonter le tout. Des bougies neuves ont pris place. Les joints des cache-guides de soupapes ont également été remplacés.

A part cette chirurgie, le moteur ayant tourné sans bruit suspect ne fut pas ouvert pour un nettoyage approndi.

Peinture :

Rien de très extraordinaire juste une couleur gris clair (en fait un pot de gris moyen plus un de blanc en qualité ferronnerie) et le tour est joué. le carbu Carter est peint en gris alors qu'un zenith doit être en noir avec quelques vis en blanc (voir les photos d'archives (lien sur le site de Spooky) et photo du Becker extraite du TM). Toutes les peintures sont basées, le plus possible, sur les photos d'époques.

Les divers accessoires en noir satin à la bombe et le bouchon du reniflard d'huile non peint comme le montre les photos de pieces sur le site de Jeepest (  http://www.jeepest.com/ ).

Le moteur juste remis sur le châssis encore dépourvu de tout ses accessoires.

Premiers accessoires (Filtre à huile repeint de frais, faisceau de bougies neuf...à l'époque il me manquait le filtre à air) et à noter le bouchon du reniflard dans sa première version de peinture avant découverte des photos sur le site de Jeepest.

Le tube d'eau de retour du radiateur en place et peint en OD. Comme le prouve le reste d'essence dans la cloche de la pompe le moteur à de nouveau fait entendre son ronron après trois années d'arrêt.

Dans la mesure du possible, j'ai essayé de remonter les durites avec des colliers d'origine.

 

Publié dans mawc54

Commenter cet article